Publications


La liste des publications contenues dans cette section n'est pas exhaustive; il s’agit d’une sélection de publications disponibles en format numérique. Les résultats peuvent être raffinés par le moteur de recherche.

Lévesque, S. and G. Duhaime, 2020

Nunivaat Analytics - The Elders of Nunavik - A Snapshot of the Socio-Economic Situation , Nunivaat Analytics Series, Nunivaat Research Program, Canada Research Chair on Comparative Aboriginal Condition, Université Laval, 2020-1, 4 p.

Abstract

The aim of this analysis is to briefly present the principal demographic and socio-economic characteristics of the elders living in Nunavik. When possible, these are compared with the socio-economic and demographic characteristics observed in Quebec as a whole. The elders of Nunavik are here defined as comprising the Aboriginal population aged 65 and over. The main source of data is the 2016 Canadian Census is, along with other data from previous census cycles and other Statistics Canada publications.

Duhaime, G., S. Lévesque and M. Baribeau, 2020

Current economic impacts of COVID-19 pandemic in the Canadian Arctic. Preliminary portrait as of 22 May, 2020 , Submitted to SDWG SECEG Economic Impacts Group, Canada Research Chair on Comparative Aboriginal Condition, University Laval, 9 p.

Abstract

This document is intended to inform the work of the SDWGSECEG Economic Impacts Group, which is attempting to develop a circumpolar picture of the economic impacts of the COVID-19 pandemic. It is based on a review of information available on the Internet. It was not intended to be exhaustive, but to find immediately available economic impact indicators and to report on them in a very short time frame.

Heininen, L., K. Everett, B. Padrtova and A. Reissell, 2020

Arctic Policies and Strategies - Analysis, Synthesis, and Trends , International Institute for Applied Systems Analysis in collaboration with the Ministry for Foreign Affairs of Finland, Austria, 265 p.

Abstract

The scientific report Arctic Policies and Strategies - Analysis, Synthesis and Trends delivers a holistic analysis of the policies, strategies, and declarations of the relevant Arctic stakeholders. It also includes new and/or emerging trends of Arctic governance and geopolitics in the early 21st century. The analysis, using quantitative and qualitative methods, is based on a coding of the text of 56 policy documents (in 1996-2019), namely: i) the strategies and policies of the Arctic States and the Arctic Council Observer States; ii) the policies and declarations of the Arctic Indigenous peoples' organizations (Permanent Participants); and iii) the main Arctic Council chairmanship programs and ministerial declarations. It considers how different Arctic actors define and address issues around the following: the human dimension, governance, international cooperation, environmental protection, pollution, climate change, security, safety, economy, tourism, infrastructure, and science & education. Each document was read and analyzed thoroughly; quotes were selected and coded and then used to compare and contrast (percentage-wise) how the different documents address the above issues. For each category of stakeholder, the findings are compared within the category and then discussed with each other category-wise. Our study shows that the most-coded quotes of the Arctic States' policy documents relate to the Governance, Economy, International Cooperation, and Human Dimension indicators, as well as to a new Environmental Protection indicator (composed of Environmental Protection coupled with Pollution and Climate Change). The policy documents of the four Indigenous peoples' organizations explicitly address issues surrounding Indigenous rights, although in different contexts, and also those related to the Governance indicator, both broadly and in detail. Unsurprisingly, all these documents emphasize the importance of 'Traditional knowledge.' The most-quoted indicator in the Arctic policies/strategies of the nine Arctic Council Observer states is the Science and Education indicator, followed by the International Cooperation and Economy indicators. The fourth most-quoted is the new Environmental Protection indicator (composed of Environmental Protection coupled with Pollution and Climate Change). The analyses generated a separate list of new/emerging trends for each stakeholder, summarizing the current main themes and concluding trends. Based on these, there here follows a short list of the overall new and/or emerging trends of the future of Arctic governance and geopolitics: i) Ambivalence of Arctic development, including 'political inability,' whenever a balance is sought between environmental protection and economic activities; ii) The domination of States within the Arctic territory due to geopolitical stability and sovereignty vis-à-vis internationalization/globalization, and due to international treaties and self-determination; iii) Focus on science, with all Arctic stakeholders being dependent on scientific research and international cooperation in science for problem-solving due to climate change; and iv) Close interrelationship between the Arctic and Space (e.g., digital security, satellites, meteorology) due to globalization and rapidly advancing climate change in the Arctic.

Hervé, C., P. Laneuville, L. Marc and M. Lapointe, 2019

Les femmes inuit oeuvrant au sein des services de justice au Nunavik - Inuit women who work in Nunavik justice services , Rapport de recherche (en français, anglais et inuktitut), Chaire de recherche sur les relations avec les sociétés inuit, Université Laval, Québec, 2019, 19 p.

Abstract

Ce rapport est le résultat d'un projet de recherche visant à promouvoir le rôle des femmes dans les services de justice au Nunavik. Les informations présentées sont le fruit d'un sondage au sujet de la présence des femmes inuit dans ces services, et d'un atelier au cours duquel une dizaine de ces femmes ont discuté de leur travail, de leurs motivations et des défis rencontrés. Ce rapport met de l'avant leur perspective sur la justice, mais aussi l'importance de leur rôle au sein du système judiciaire et dans le maintien de l'harmonie sociale. Les résultats exposés ici représentent le point de vue de ces dix participantes uniquement, mais confirment du coup la nécessité d'organiser d'autres activités semblables dans le futur et d'y inclure un plus grand nombre de femmes inuit oeuvrant dans les services de justice.

Pascale, Laneuville, 2019

Portrait de la présence des femmes inuit dans les emplois du secteur de la justice au Nunavik en 2019 , Portrait statistique, Chaire de recherche sur les relations avec les sociétés inuit, Université Laval, Québec, 2019, 12 p.

Abstract

Dans le cadre du projet Femmes inuit, justice et harmonie sociale au Nunavik, la chaire de recherche Sentinelle Nord sur les relations avec les sociétés inuit a effectué un sondage auprès des principaux employeurs du Nunavik afin de mieux connaître la place occupée par les femmes inuit dans les emplois du secteur de la justice. Les données récoltées à l'aide d'un questionnaire ont permis de dresser un portrait générale à la fois quantitatif et qualitatif de la présence des femmes dans ce secteur. Nous vous présentons ici les résultats de ce sondage. Bien que ces résultats se veulent exhaustifs, considérant la mouvance rapide et constante de la main-d'oeuvre inuit et des institutions du Nord, il se peut que certains postes aient été oubliés. Il n'en demeure pas moins que ces résultats sont fortement représentatifs. Les chiffres proposés représentent les femmes en poste pour la période allant de janvier à juillet 2019.

Lévesque, S. and G. Duhaime, 2019

Nunivaat Analytics - Demographic Changes in Nunavik 2006-2016 , Nunivaat Analytics Series, February 2019-1, 3 p

Abstract not available
Menezes, R. and H. Nicol, 2019

The North American Arctic. Themes in Regional Security , UCL Press, University College London, England, 392 p.

Abstract

This volume on North American Arctic security is the outcome of over two years of international, cross-disciplinary and multi-sectoral collaboration between partner institutions in Canada, the United States and the United Kingdom. It brings together long-established and earlycareer voices from fields as diverse as history, geography, anthropology, law, public policy, international relations, indigenous affairs, human rights, defence and security, and financial services, all of whom share an interest in the North American Arctic, border governance, cross-border mobility and cross-border cooperation. The multi-year project principally comprised two workshops, four dialogues and one conference, and the list of contributors to this volume reflects the international network that came together as a result.

Étienne, Cantin, 2018

On s'adapte! une étude sur les stratégies utilisées pour faire face à l'insécurité alimentaire , M.A., Département de sociologie, Université Laval, Québec, Canada, 106 p.

Abstract

L'insécurité alimentaire est un défi quotidien auquel doivent faire face environ 1,1 million de ménages canadiens (Statistique Canada, 2012). Les individus composant ces ménages doivent avoir recours à une diversité de stratégies visant à diminuer les dépenses ou à accroître les revenus disponibles. Ce mémoire vise à comprendre les éléments qui influencent le recours à ces stratégies en dégageant leur structure symbolique. Pour ce faire, des entrevues semi-dirigées ont été réalisées auprès de seize personnes ayant recours à l'aide alimentaire. Lors de ces entrevues, les participants étaient invités à décrire et à commenter les stratégies qu'ils utilisent. Ce faisant, il a été possible de répertorier les stratégies utilisées ainsi que de dégager les représentations qui y sont associées. L'analyse du corpus d'entrevues a révélé que les stratégies d'adaptation utilisées pour faire face à l'insécurité alimentaire sont orientées en fonction d'impératifs issus de l'environnement économique et normatif dans lequel les participants évoluent. Par conséquent, les personnes en situation d'insécurité alimentaire doivent se conformer à des règles sur lesquelles elles ont peu de contrôle. Toutefois, la manière dont les participants interprètent ces règles influence la logique du recours aux stratégies d'adaptation. Les différentes logiques d'action sont décrites dans quatre idéaltypes alliant à la fois les motivations poussant les personnes en situation d'insécurité alimentaire à recourir aux stratégies d'adaptation et la manière dont elles se les représentent.

Gérard, Duhaime, 2018

Comment la population a-t-elle changée en dix ans? , Nunivaat, Bulletin statistique du Nunavik, Chaire de recherche du Canada sur la condition autochtone comparée, Université Laval, Québec, Canada, no 10F-septembre 2018

Abstract not available
Gérard, Duhaime, 2018

How Has the Population Changed in Ten Years? , Nunavik Statistical Bulletin, Canada Research Chair on Comparative Aboriginal People, Université Laval, Québec, Canada, No. 10E-September 2018

Abstract not available
Gérard, Duhaime, 2018

Le nouveau régime: Épisode de la mise en oeuvre de Nutrition Nord Canada au Nunavik, 2011-2013 , Canadian Review of Social Policy/Revue canadienne de politique sociale, Volume 78, pp 52-80

Abstract

Cette étude examine la création et la mise en ouvre du programme Nutrition Nord Canada au Nunavik, entre 2011 et 2013. Ce dernier remplace le programme Aliments-poste, jugé inefficace et trop coûteux par le gouvernement fédéral, il était destiné à soutenir l'approvisionnement alimentaire des régions nordiques isolées du pays. L'étude est basée sur une série de documents et d'entrevues, ainsi qu'un suivi des prix à la consommation réalisé pendant cette période. L'étude montre que le passage d'un programme à l'autre était essentiellement basé sur l'application de la rationalité marchande à l'action publique, justifiant des réductions et restrictions du budget et des bénéfices, l'imposition des règles d'admissibilité et des procédures, la surveillance des opérations et le partage des responsabilités entre l'État, les entreprises et les citoyens. Pour bénéficier du programme, les entreprises devaient s'engager par contrat à réaliser les opérations les conduisant à toucher les subventions et à réduire les prix. Pour bénéficier de la réduction des prix, les citoyens devaient adapter leurs comportements d'achat aux normes de l'«?alimentation saine?», en dépit de leurs préférences. Ce programme est un exemple de régulation biopolitique des conduites, où la citoyenneté «?active?» est la condition d'accès aux bénéfices de l'action publique.

, Le Protecteur du citoyen, 2018

Rapport spécial du Protecteur du citoyen. Pour des services d'éducation de qualité au Nunavik, dans le respect de la culture inuit , Le Protecteur du citoyen, Assemblée nationale du Québec, Gouvernement du Québec, Québec, octobre 2018, 35 pages

Abstract

Le Protecteur du citoyen a reçu des plaintes soulevant des lacunes dans l'organisation des services éducatifs au Nunavik. Plus précisément, les plaintes faisaient état de problèmes liés à la qualité de l'éducation, à la fréquentation scolaire, au recrutement, à la rétention et au taux d'absentéisme du personnel enseignant ainsi qu'aux difficultés que vivent les élèves lorsqu'ils veulent poursuivre des études postsecondaires. Dans le présent rapport, le Protecteur du citoyen intervient à l'égard du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur. Il est à noter qu'en vertu de la Loi sur le Protecteur du citoyen, il n'a pas compétence pour agir auprès des commissions scolaires parce que celles-ci ne sont pas des organismes publics aux fins de cette loi.Ainsi, l'enquête du Protecteur du citoyen a porté sur les pouvoirs et les responsabilités du Ministère et du ministre concernant l'application de la Loi sur l'instruction publique pour les autochtones cris, inuit et naskapis ainsi que de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois au Nunavik. Le Protecteur du citoyen a constaté plusieurs enjeux qui ont un effet direct sur la qualité des services éducatifs au Nunavik. Il formule ainsi des recommandations pour améliorer ces services.

, Le Protecteur du citoyen, 2018

Special report by the Québec Ombudsman. For quality educational services in Nunavik that respect Inuit culture , Le Protecteur du citoyen, Assemblée nationale du Québec, Government of Québec, Québec City, October 2018, 35 pages

Abstract

The Québec Ombudsman received complaints that brought into relief shortcomings in educational service organization in Nunavik. More specifically, the complaints reported problems concerning the quality of education, attendance, teacher recruitment, retention and rate of absenteeism, as well as the difficulties experienced by students who want to study at the postsecondary level. In this report, the Québec Ombudsman intervenes regarding the Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur. Note that pursuant to the Public Protector Act, it is not empowered to act concerning school boards because they are not public bodies for the purpose of the Act. As a result, the investigation by the Québec Ombudsman dealt with the Department's and the minister's powers and responsibilities regarding application of the Education Act for Cree, Inuit and Naspaki Native Persons and of the Agreement in Nunavik. The Québec Ombudsman noted several issues that have a direct effect on educational service quality in Nunavik. It therefore made recommendations for improving these services.

Robitaille , J., E. Guénard, S. Lévesque and G. Duhaime, 2018

Le Coût de la vie au Nunavik en 2016, rapport de recherche, version révisée et augmentée , Québec, Chaire de recherche du Canada sur la condition autochtone comparée, Université Laval, 23 pages + annexes.

Abstract

Contexte et objectif - L'Enquête sur le coût de la vie au Nunavik a été confiée par le gouvernement du Québec, l'Administration régionale Kativik et la Société Makivik à l'Université Laval afin d'évaluer le coût de la vie au Nunavik, et de contribuer aux discussions visant à établir des solutions efficaces à long terme au coût de la vie élevé. Méthode - L'enquête a été réalisée sur une période de 16 mois dans six communautés sélectionnées du Nunavik. Au total, 448 ménages échantillonnés aléatoirement ont participé à l'enquête; ils devaient remplir un bref questionnaire, puis consigner toutes les dépenses des membres du ménage durant une période de deux semaines. Les données utilisées pour réaliser les calculs portaient sur plus de 7 000 biens et services. La structure des dépenses - L'enquête a permis d'établir la structure des dépenses des ménages du Nunavik. Les résultats ont mis en évidence les importantes différences dans la structure des dépenses lorsqu'elle est analysée selon le niveau de revenu des ménages : les ménages dont le revenu est le plus bas consacrent plus de 70 % de leurs dépenses pour l'alimentation et le logement, ce qui n'est pas le cas pour les ménages dont le revenu est plus élevé. L'indice comparatif du coût de la vie au Nunavik - L'enquête a permis d'établir un indice du coût de la vie du Nunavik comparé à Québec, ainsi que des indices par composantes. L'indice pour l'ensemble des composantes est de 128,7 au Nunavik et de 100 à Québec, ce qui signifie que le coût de la vie est globalement 28,7 % plus élevé au Nunavik. Par ailleurs, exception faite de la composante portant sur le logement, les indices calculés pour chacune des autres composantes sont tous significativement plus élevés au Nunavik qu'à Québec. Ainsi, le panier d'épicerie est 54,6 % plus cher au Nunavik; les dépenses courantes sont 48,7 % plus chères au Nunavik; les boissons alcoolisées et le tabac, 39,4 % plus cher; les loisirs, 31,1 % plus chers, etc. Seul le logement affiche un indice moins élevé au Nunavik. Ces différences sont observées malgré les mesures de réduction du coût de la vie déjà en vigueur dans la région. Le logement - Les résultats montrent la place singulière qu'occupe le logement dans la structure des dépenses, et l'effet à la baisse qu'il exerce sur l'indice comparatif du coût de la vie du Nunavik. Même si son coût est moins élevé au Nunavik par rapport à Québec, le logement représente entre 18,2 % et 25,4 % des dépenses des ménages. Le logement social agit actuellement comme une importante mesure de réduction du coût de la vie pour les ménages nunavimmiut. Conclusion - L'enquête a permis de constituer une base de données unique qui pourrait se prêter à des analyses poussées sur des sujets précis. Des compléments d'enquête pourraient permettre une mise à jour périodique des indices d'ensemble et par composante. Cet outil pourrait être exploité pour l'étude des impacts potentiels de mesures envisagées, et pour le suivi des impacts réels des mesures qui seront adoptées.

Robitaille , J., E. Guénard, S. Lévesque and G. Duhaime, 2018

The Cost of Living in Nunavik in 2016, Research Report - Revised and Expanded Version , Québec, Canada Research Chair on Comparative Aboriginal Conditions, Université Laval, 22 pages + appendices.

Abstract

Context and objective - Université Laval was asked by the Québec government, the Kativik Regional Government and Makivik Corporation to conduct a survey in order to evaluate the cost of living in Nunavik and provide input for discussions on ways to establish effective long-term solutions to the high cost of living. Method - The survey was conducted over a 16-month period in six selected communities in Nunavik. In all, 448 randomly-selected households took part in the survey by completing a brief questionnaire and reporting all expenditure by household members during a two-week period. The data used for the calculations covered 7,000 goods and services. Spending structure - The survey was used to establish the spending structure of households in Nunavik. The results highlighted major differences in the spending structure when analyzed in terms of household income level: households with the lowest income devoted over 70% of their expenditure to food and shelter, in contrast to households with a higher income. The comparative cost-of-living index for Nunavik - The survey also made it possible to establish a general cost-of-living index for Nunavik compared to the city of Québec, and indexes for each component. The index for all components was 128.7 in Nunavik and 100 in the city of Québec, meaning that the cost of living was 28.7% higher overall in Nunavik. In addition, with the exception of the shelter component, the indexes calculated for all the other components are significantly higher in Nunavik than in Québec. A basket of groceries costs, on average, 54.6% more in Nunavik; household operations are 48.7% more expensive; alcohol and tobacco products are 39.4% more expensive; recreation is 31.1% more expensive; and so on. Only shelter is less expensive in Nunavik. These differences are observed despite the cost-of-living reduction measures already in effect in the region. Shelter - The results show the special place held by shelter in the spending structure, and the downward pressure it places on the comparative cost-of-living index for Nunavik. Even though shelter costs less in Nunavik than in the city of Québec, it still accounts for between 18.2% and 25.4% of household expenditure. Social housing currently has the effect of an important cost-of-living reduction measure for Nunavimmiut households. Conclusion - The survey made it possible to construct a unique database that could be used for more advanced analysis on specific subjects. Further investigations could periodically update the general and component-specific indexes. This tool could be used to study the potential impacts of measures at the planning stage, and to monitor the actual impacts of any measures adopted.

, Statistics Canada, 2018

Aboriginal Insight , Newsletter, Aboriginal Statistics Program, Statistics Canada, Spring 2018, 4 p.

Abstract not available
, Statistique Canada, 2018

Perspective autochtone , Bulletin, Programme de la statistique autochtone, Statistique Canada, printemps 2018, 4 p.

Abstract not available
Claire, Bauler, 2017

Nourrir la communauté. Analyse du lien social dans deux cuisines collectives au Nunavik. , M.A., Département de sociologie, Université Laval, Québec, Canada, 163 p.

Abstract

Ce projet de recherche vise à étudier la fonction sociale de la cuisine collective dans le contexte du Nunavik. Les cuisines collectives peuvent être analysées comme une stratégie de lutte contre l'insécurité alimentaire, mais également comme un lieu de rassemblement, d'échanges, d'apprentissages et de partage d'expériences entre les membres qui y participent. Alors que bon nombre d'écrits ont traité de ces initiatives, notamment dans les grandes villes du Canada et en Amérique du Sud, nous souhaitons analyser la place de la cuisine collective dans le contexte des communautés inuit et contribuer aux connaissances scientifiques sur le sujet. Nous avons mené une recherche empirique d'une durée d'un mois dans les communautés de Kangiqsualujjuaq et de Kuujjuaq, au Nunavik. En même temps de participer à la cuisine collective, nous avons réalisé des entrevues semi-dirigées avec les coordinatrices des deux cuisines collectives ainsi qu'avec les participantes. Les résultats indiquent que le concept de la cuisine collective au Nunavik est une initiative propice à la création de relations sociales entre les membres de la communauté. La cuisine collective peut donc être considérée comme un dispositif de renforcement du lien social et de la cohésion sociale dans les communautés du Nunavik.

, Comité Nikaniw, 2017

Projet de recherche-action sur la pauvreté à Opitciwan. Rapport d'activité 2012-2017 , Comité Nikaniw, Chaire de recherche du Canada sur la condition autochtone comparée, Université Laval, Québec, septembre 2017, 27 pages + annexes

Abstract

Ce rapport expose les origines du projet, la création du Comité Nikaniw, la conception et la mise au point de son plan d'action. Il passe ensuite en revue les trois grandes actions réalisées : le projet Persistance scolaire, le projet Ocki Matcatan et le projet Maison de la famille. Il retrace le contexte de chacune des actions, les objectifs qui avaient été fixés et les étapes de leur réalisation; il fait état des résultats obtenus par les activités tenues à l'aide de données récentes; il propose un bilan sommaire des facteurs de réussite, des difficultés rencontrées et des impacts identifiés. Il passe ensuite en revue les travaux de recherche qui ont été réalisés. Il en expose brièvement le contexte, la méthode, les résultats obtenus et la diffusion qui en a été faite. Il expose les financements obtenus pour la réalisation du mandat du comité. Il suggère quelques réflexions portant sur l'ensemble du processus, susceptibles d'inspirer les travaux futurs. Enfin, il propose des recommandations pour guider le prochain cycle de cinq ans que le Comité Nikaniw envisage d'entreprendre.

Jennifer S., Dockstater, 2017

Pursuing Mutually Beneficial Research: Insights from the Poverty Action Research Project , Engaged Scholar Journal: Community-Engaged Research, Teaching, and Learning, 2 (1): 17-38. DOI: http://dx.doi.org/10.15402/esj.v2i1.196.

Abstract

Research with, in, and for First Nations communities is often carried out in a complex environment. Now in its fourth year, the Poverty Action Research Project (PARP) has learned first-hand the nature of some of these complexities and how to approach and work through various situations honouring the Indigenous research principles of respect, responsibility, reciprocity, and relevance (Kirkness & Barnhardt, 2001). By sharing stories from the field, this article explores the overarching theme of how the worlds of academe and First Nations communities differ, affecting the research project in terms of pace, pressures, capacity, and information technology. How PARP research teams have worked with these challenges, acknowledging the resilience and dedication of the First Nations that are a part of the project, provides insights for future researchers seeking to engage in work with Indigenous communities.

Duhaime, G., A. Caron and S. Lévesque, 2017

Social and Economic Inequalities in the Circumpolar Arctic , in Solveig Glomsrod, Gérard Duhaime and Iulie Aslaksen (eds.), The Economy of the North 2015, Oslo, Statistics Norway, chap. 2, pp 11-23

Abstract

In our previous comparative study for 2006, in The Economy of the North 2008, we showed that there are important differences in social and economic conditions across the circumpolar Arctic. We collected widely used indicators of demography, health, education and economic situation. The results suggested the existence of distinct patterns that characterized the socio-economic differences between the main geopolitical groups of Arctic regions, in North America, the Nordic countries, and the Russian Federation.The study reported here updates and extends the comparative study and explores some aspects of inequality in economic and social conditions across the circumpolar Arctic. We extended the methodology we developed for The Economy of the North 2008, in order to compare the situations in 2012 and 2006. Comparing the indicators allowed us to verify whether the models we previously identified for 2006 are still relevant in 2012. The results also allowed us to see if the relative ranking of regions and sub-regions is still valid.

, Statistics Canada, 2017

Aboriginal Peoples in Canada: Key results from the 2016 Census , The Daily, Statistics Canada, Ottawa, Released Wednesday, October 25, 2017, 11 p.

Abstract

The data provide a portrait of the rich diversity of First Nations, Métis and Inuit populations. More than 70 Aboriginal languages were reported in the 2016 Census. Growth was observed in the Aboriginal population in urban areas, as well as First Nations people living on reserve and Inuit in Inuit Nunangat. Aboriginal children were more likely to live in a variety of family settings, such as multi-generational homes, where both parents and grandparents are present.

Glomsrod, S., G. Duhaime and l. Aslaksen, 2017

The Economy of the North 2015 , Statistical Analyses, Statistics Norway, 170 p.

Abstract

The Arctic regions belong to different national regimes, and information on social and economic issues has been dispersed and not been easily available at the circumpolar level. A central task of the ECONOR III project has been to contribute to filling this gap by presenting a comprehensive overview of the scale and structure of the circumpolar Arctic economy. Among several good reasons for compiling an overview of the circumpolar Arctic economy is a need for an information platform from where to assess the sustainability of the Arctic communities in terms of natural wealth management and vulnerability towards climate change and global policies and trends. The Economy of the North 2015 report finalizes the ECONOR III project which has been headed by Statistics Norway, Center for International Climate and Environmental Research - Oslo (CICERO) and Université Laval, Quebec, Canada, in cooperation with a circumpolar network of statisticians and academics. The purpose of this third report has been to update the economic statistics of the previous versions, The Economy of the North, published in 2006, and The Economy of the North 2008, and to include a wider set of socioeconomic variables to more clearly depict the livelihood of Arctic people1. Other objectives have been to shed light on the value of natural resources in the Arctic and to bring forward knowledge about how indigenous peoples manoeuvre between subsistence activities and the market economy.

, Statistique Canada, 2017

Les peuples autochtones au Canada: faits saillants du recensement de 2016 , Le Quotidien, Statistique Canada, diffusé le mercredi 25 octobre 2017, 12 p.

Abstract

Les données dressent un portrait de la riche diversité des Premières Nations, des Métis et des Inuits. Plus de 70 langues autochtones ont été déclarées au Recensement de 2016. On a observé une croissance chez la population autochtone vivant dans les régions urbaines, chez les Premières Nations vivant dans les réserves ainsi que chez les Inuits vivant dans l'Inuit Nunangat. Les enfants autochtones étaient plus susceptibles de vivre dans une variété de contextes familiaux, comme des foyers multigénérationnels, dans lesquels des parents et des grands-parents sont présents.

NEWS

PARUTION D'UN NOUVEAU NUNIVAAT ANALYTICS
Le Nunivaat Analytics est une série de bulletins analytiques réalisés dans le cadre du Programme de recherche Nunivaat. Le plus récent bulletin intitulé The Elders of Nunavik - A Snapshot of the Socio-Economic Situation, est consacré à l'analyse des caractéristiques socio-économiques des aînés du Nunavik. Il fut présenté au Conseil Régional de l'Administration régionale Kativik le 23 novembre 2020.


IASC FELLOWSHIPS 2021
L'International Arctic Science Committee (IASC) en collaboration avec l'Association of Polar Early Career Scientists (APECS) annoncent le programme de bourses IASC Fellowships 2021. Le  programme offre aux lauréats l'opportunité de s'impliquer dans des activités scientifiques de pointe aux niveaux circumpolaire et international. Il s'adresse aux chercheurs doctorants et postdoctoraux. La date limite pour poser sa candidature est le 16 novembre 2020.


URBAN TRANSFORMATION IN A WARMING ARCTIC (Urb Trans)
L'Université arctique de Norvège et l'Université d'Oslo sont à la recherche de deux doctorants pour travaillier sur ce projet de recherche interdisciplinaire. Les doctorants peuvent provenir d'un éventail de domaines des sciences sociales et humaines, y compris, mais sans s'y limiter, les études scientifiques et technologiques (STS), les études autochtones, l'histoire, l'anthropologie sociale, la géographie humaine et la sociologie. Les informations pour le poste offert à Tromso sont disponibles ici, et celles pour le poste offert à Oslo peuvent être consultées ici.

LANCEMENT DU CONCOURS DES BOURSES DE LA CHAIRE LOUIS-EDMOND-HAMELIN 2020-2021
La Chaire Louis-Edmond-Hamelin de recherche nordique en sciences sociales annonce la tenue de son concours de bourse d’excellence, de bourse de fin de rédaction et de subvention à la mobilité pour les étudiants inscrits à la maîtrise ou au doctorat. Les dossiers doivent être déposés au plus tard le 2 novembre 2020. Les conditions d'admissibilité ainsi que les modalités d'inscription sont disponibles sur le site de la chaire.

IASSA CÉLÈBRE SES 30 ANS
L’International Arctic Social Sciences Association (IASSA) a été fondée le 23 août 1990 à Fairbanks en Alsaka, afin d’établir une association internationale de chercheurs en sciences sociales s’intéressant aux régions arctiques. M. Gérard Duhaime, le titulaire de notre chaire, fut le président de l’IASSA de 1998 à 2001. Une page du site de l’association est dédiée à cet anniversaire.