Issues and Objectives


The Chair's scientific programme is articulated around two major issues of human development in aboriginal communities in the Arctic: 1) regional disparities; 2) social inequality and poverty. It seeks to understand the social origins, the workings and the consequences of these phenomena by centering its theoretical approach on a humanistic vision of development.

The Chair's scientific programme therefore has as its objectives: 1) to describe, analyze and interpret the living conditions of the modern Arctic communities and of the aboriginal people and their transformations through comparative research at the circumpolar and regional level; 2) to delve deeper into the relationships between the economic condition of the residents of the Arctic and their capacity to increase their control over their own fate primarily on an individual and social level; 3) to participate in the collective debate and the formulation of public policies by making its knowledge public through publications, conferences, research reports produced in layman's language and widely distributed, and sustained participation in the public debate on the international, national and regional level.

The work that the Chair's team proposes to undertake aims to solve certain current enigmas relative to the development of the circumpolar Arctic: Why is it that, in several regions, economic growth does not result in the communities increasing their control over their own fate? What is the cause of these disparities in the economic and human development of the circumpolar regions? What is the cause of the uneven distribution of wealth, the economic and social stratification, and poverty? What are the social forces in play that crystallizes them? How are they reproduced, or modified? Why is it that, in several regions, human development does not occur at the same pace as economic development? Why is it that economic development produces poverty and exclusion? What are the factors and processes involved? What are the consequences of these disparities and inequality on the circumpolar, regional and familial level, namely on the collective and individual capacity to control their own fate?

NEWS

LE TITULAIRE DE NOTRE CHAIRE REÇOIT UNE IMPORTANTE SUBVENTION 
Gérard Duhaime
a obtenu du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada une importante subvention de l’ordre de 2,5 millions de dollars. Ce financement lui permettra, ainsi qu’à l’Université Laval, de diriger durant cinq ans un ambitieux projet de recherche, le Partenariat circumpolaire WAGE. Celui-ci porte sur les inégalités économiques et sociales dans les régions arctiques de la planète. Il réunira une vingtaine d’établissements universitaires et centres de recherche répartis dans les huit pays ayant une partie de leur territoire dans cet espace.


POSTDOCTORATS EN GÉOGRAPHIE HUMAINE
Le département de géographie de l'Université d'Umea en Suède
est à la recherche de deux chercheurs(es) postdoctorals(es) en géographie humaine. Des exemples de thèmes de recherche sont l'offre de main-d'œuvre, le tourisme, le développement régional, les migrations interrégionales, les migrations internationales, les résidences secondaires, les conditions rurales, etc. De plus amples informations sont disponibles sur le site de l'université. La date limite pour soumettre sa candidature est le 15 août 2021


LE SECRÉTARIAT PERMANENT DU GTDD À L'UNIVERSITÉ LAVAL
Le Groupe de travail sur le développement durable (GTDD)
, un des 6 groupes de travail du Conseil de l’Arctique, va établir son Secrétariat permanent ici à l’Université Laval. L’annonce a été faite le 20 mai 2021 par le ministre Marc Garneau lors d’une rencontre ministérielle du Conseil de l’Arctique à Reykjavik en Islande. Cette importante décision découle de l’expertise développée par des décennies de recherches nordiques et arctiques ici à l’université. Félicitations à tous les chercheurs, professionnels de recherche et étudiants qui y ont contribué!


THE ECONOMY OF THE NORTH     ECONOR 2020
Le quatrième rapport
de cette série sur l'économie de l'Arctique est maintenant disponible. Le chapitre 2, consacré aux conditions socio-économiques et aux inégalités dans l'Arctique circumpolaire, a été réalisé par plusieurs membres de la Chaire. Ce rapport, ainsi que les trois précédents, est le résultat d'une collaboration entre de nombreux experts et chercheurs provenant d'agences nationales de statistiques et d'institutions académiques. Le projet ECONOR IV est un projet approuvé par le Groupe de travail sur le développement durable du Conseil de l'Arctique. Il peut être consulté ici. 


OFFRE DE BOURSES DE DOCTORAT POUR L'ANNÉE 2021-2022
Le Gran Sasso Science Institute,
situé à l'Aquila en Italie, offre sept bourses d'environ 16 100 euros par an pour son programme de doctorat en Sciences régionales et géographie économique. Ce programme multidisciplinaire unique s'adresse à des étudiants d'horizons différents en sciences sociales. De plus amples détails peuvent être consultés ici. La date limite pour soumettre sa candidature est le 21 juin 2021. Le 24 avril à 16h00 (heure italienne), le GSSI organise une journée portes ouvertes virtuelle pour les étudiants(es) intéressés(ées).