Nunivaat

www.nunivaat.org

Nunivaat is a permanent, public and independent statistics databank entirely dedicated to the socio-economic situation of Nunavik.

The data contained in Nunivaat is available on a regional level as well as for the 14 villages of Nunavik. It contains 15 main indicators, all selected for their capacity to describe the socio-economic realities of Nunavik: population, housing, education, work, health, income, etc. These indicators are subdivided into 92 sub-indicators and are spread over more than 10 years. Nunivaat has over 2,700 tables.

Nunivaat is available via the Internet and is free. It basically operates as a portal by directing the users to the tables in the sites where they are published. When this is not possible, users can access a copy of the tables stored in the Nunivaat database. The site was designed in a way that makes it easy to use. The search engine is in fact made up of three menus from which users are required to make a choice: countries and regions; indicators and sub-indicators; years. A search may also be made from an interactive map.

The data found in Nunivaat comes from Statistics Canada, the Institut de la statistique du Québec and the databanks of various provincial ministries. It also comes from studies and research conducted by the team of the Chair within the framework of its Nunivaat programme.

Nunivaat is updated on a regular basis in order to offer the most recent data available. A page of metadata that operates on the same principle as the statistics page is available, as well as a selection of publications on the socio-economic situation of Nunavik which also includes the research conducted within the Chair.

Nunivaat was created by the Chair in collaboration and with the financial support of the Kativik Regional Government and the Louis-Edmond-Hamelin Chair for Nordic social sciences research. 

 


NEWS

OFFRE DE STAGE POSTDOCTORAL AU CIERA
Le Centre interuniversitaire d'études et de recherches autochtones (CIERA)
propose un stage postdoctoral de 50 000$ pour l'année 2022-2023. Ce stage vise à encourager le nouveau ou la nouvelle doctorant.e à s’ouvrir aux recherches du centre en participant aux travaux de ses membres. La date limite pour soumettre sa candidature est le 15 décembre 2021. De plus amples informations sont disponibles sur le site du CIERA.


LE NUNAVIK EN CHIFFRES 2020
Le Nunavik en chiffres 2020
est maintenant disponible. Cette édition est une mise à jour améliorée et élargie du Nunavik en chiffres 2015. Le but de cette publication est de diffuser le plus facilement et le plus largement possible des données statistiques clés sur la région du Nunavik. Cette nouvelle édition contient une section consacrée à quelques faits saillants pour chacun des villages du Nunavik. Ce recueil est publié en version anglaise-inuktitut et en version française-inuktitut.


BOURSE DIALOGUE
Les Fonds de recherche du Québec (FRQ)
présentent pour la troisième année leur programme de soutien à la communication scientifique auprès du grand public. Cette bourse de 5 000$ s'adresse aux doctorant.es membres du CIÉRA et aux postdoctorant.es supervisé.es par un chercheur membre du CIÉRA. Le CIÉRA procédera à une présélection et présentera une seule candidature aux FRQ. La date limite pour déposer sa candidature est le 28 septembre 2021 à 17h.


LANCEMENT DU CONCOURS DES BOURSES DE LA CHAIRE LOUIS-EDMOND-HAMELIN 2021-2022
La Chaire Louis-Edmond-Hamelin de recherche nordique en sciences sociales annonce la tenue de son concours de bourse d’excellence, de bourse de fin de rédaction et de subvention à la mobilité pour les étudiants inscrits à la maîtrise ou au doctorat. Les dossiers doivent être déposés au plus tard le 29 octobre 2021. Les conditions d'admissibilité ainsi que les modalités d'inscription sont disponibles sur le site de la chaire.

LE TITULAIRE DE NOTRE CHAIRE REÇOIT UNE IMPORTANTE SUBVENTION 
Gérard Duhaime
a obtenu du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada une importante subvention de l’ordre de 2,5 millions de dollars. Ce financement lui permettra, ainsi qu’à l’Université Laval, de diriger durant cinq ans un ambitieux projet de recherche, le Partenariat circumpolaire WAGE. Celui-ci porte sur les inégalités économiques et sociales dans les régions arctiques de la planète. Il réunira une vingtaine d’établissements universitaires et centres de recherche répartis dans les huit pays ayant une partie de leur territoire dans cet espace.