Problématique et objectifs


Le programme scientifique de la Chaire s’articule autour de deux enjeux majeurs du développement humain dans les sociétés autochtones de l’Arctique : 1) les disparités régionales, 2) les inégalités sociales et la pauvreté. Il cherche à comprendre les origines sociales, le fonctionnement et les conséquences de ces phénomènes en centrant son approche théorique vers une vision humaniste du développement.

Le programme scientifique de la Chaire a donc pour objectifs 1) de décrire, d’analyser et d’interpréter les conditions de vie des sociétés arctiques contemporaines et des autochtones et leurs transformations à travers des recherches comparatives à l’échelle circumpolaire et régionale; 2) d’approfondir les rapports entre la condition économique des résidants de l’Arctique et leur capacité à accroître la maîtrise de leur destin principalement au plan individuel et social; 3) de participer au débat collectif et à la formulation de politiques publiques en diffusant ces connaissances grâce à des publications, des conférences, des rapports de recherche vulgarisés et largement diffusés, et une participation soutenue au débat public à l’échelle internationale, nationale et régionale.

Les travaux que l’équipe de la Chaire se propose de faire tentent de répondre à certaines énigmes actuelles du développement de l’Arctique circumpolaire: Comment se fait-il que, dans plusieurs régions, la croissance économique n’entraîne pas l’accroissement, par les collectivités, de la maîtrise de leur destin? D’où proviennent ces disparités dans le développement économique et humain des régions circumpolaires ? D’où proviennent la distribution inégale de la richesse, la stratification économique et sociale et la pauvreté? Quelles sont les forces sociales en jeu qui les cristallisent? Comment se reproduisent-elles, ou se modifient-elles? Comment se fait-il que, dans plusieurs régions, le développement humain ne s’effectue pas au même rythme que le développement économique? Comment se fait-il que le développement économique s’effectue en produisant de la pauvreté et de l’exclusion? Quels sont les facteurs et les processus en causes? Quelles sont les conséquences de ces disparités et inégalités à l’échelle circumpolaire, régionale et familiale, notamment sur la capacité collective et individuelle de maîtriser son destin?


ACTUALITÉS

DOCTORAT HONORIS CAUSA À DAVIANNA POMAIKA'I MCGREGOR
Le 25 novembre 2021
, l’Université Laval a attribué un Doctorat Honoris Causa à Davianna Pomaika’i McGregor de l’Université d’Hawai’i à Mānoa. Professeure, militante et pacifiste, Davianna est l’exemple de l’universitaire engagée dans la réappropriation de la terre, de la culture et de la souveraineté des Kanaka Maoli. Pour souligner la reconnaissance d’une carrière exceptionnelle nous vous invitons à visionner deux vidéos dans lesquels ses accomplissements sont illustrés : A Conversation with Protect Kaho`olawe Ohana Practitioners and Activists (2020); Aloha Aina Debate (2015).


LOI DE LA PROTECTION SOCIALE ATIKAMEKW D'OPITCIWAN
Opitciwan devient la première communauté autochtone au Québec à créer son propre système de protection de l’enfance. L'annonce a été faite le mercredi 10 novembre 2021 à Wendake, où une conférence de presse s'est tenue. L’adoption par le Conseil de bande d’Opitciwan de sa propre loi sur la protection de l'enfance a été rendue possible grâce à la loi fédérale C-92 entrée en vigueur en janvier 2020, qui reconnaît les compétences des Autochtones, des Inuits et des Métis en matière de services à l’enfance et à la famille. Des articles sur cet événement historique peuvent être consultés sur le site de Radio-Canada, La Presse, Le Soleil et sur Newswire.


CONGRÈS ÉTUDES INUIT
Le comité organisateur du 22ième congrès d'Études Inuit lance un appel à propositions. Le congrès aura lieu du 6 au 9 avril 2022 à Winnipeg sous le thème, Auviqsaqtut. Ce thème signifiant "travailler ensemble pour construire un igloo" réfère au partage des connaissances intergénérationnelles et à la construction de quelque chose ensemble. Un attention particulière sera portée aux propositions mettant en valeur le savoir inuit. La date limite pour soumettre une proposition est le 30 novembre 2021. 


ARCTIC DEMOGRAPHY INDEX
L'Arctic Demography Index (ADI) est un projet international soutenu par le Groupe de travail sur le développement durable (GTDD) du Conseil de l’Arctique qui analyse les tendances démographiques dans les régions de cinq pays l'Arctique (la Russie, le Canada, la Norvège, la Suède et la Finlande). Gérard Duhaime, le titulaire de la chaire, fait partie de l'équipe de direction. La plateforme web de l'ADI est maintenant disponible et peut être consultée ici. 


OFFRE DE STAGE POSTDOCTORAL AU CIERA
Le Centre interuniversitaire d'études et de recherches autochtones (CIERA)
propose un stage postdoctoral de 50 000$ pour l'année 2022-2023. Ce stage vise à encourager le nouveau ou la nouvelle doctorant.e à s’ouvrir aux recherches du centre en participant aux travaux de ses membres. La date limite pour soumettre sa candidature est le 15 décembre 2021. De plus amples informations sont disponibles sur le site du CIERA.