Thèses et mémoires


Les thèses et mémoires contenus dans la liste suivante ont été réalisés par des étudiants ayant contribué aux activités scientifiques de la Chaire. Il ne s'agit pas d'une liste exhaustive.

Thèses

Thériault, Sophie, 2009

La terre nourricière des Inuit: Le défi de la sécurité alimentaire au Nunavik et en Alaska, Ph.D., Faculté de droit, Université Laval, Québec, Canada, 581p.

Résumé Les Inuit, à l'instar d'autres peuples autochtones, comptent parmi les groupes les plus menacés par l'insécurité alimentaire, souffrant disproportionnément de la faim, de la malnutrition et des nombreuses maladies qui en découlent. Ce constat nous conduit à nous interroger sur les rapports entre les droits territoriaux des Inuit et leur sécurité alimentaire. La présente thèse s'attache d'abord à cerner le rôle du droit dans le réalisation de la sécurité alimentaire des Inuit par la mobilisation de diverses disciplines des sciences sociales et de la science de la nutrition. Après avoir défini le concept de sécurité alimentaire à partir d'une approche fondée sur les droits de l'homme ainsi que sur les principales caractéristiques des économies alimentaires inuit, cette thèse propose un ensemble de principes directeurs pour la protection efficace et durable de l'accès des Inuit à la terre et aux ressources naturelles dans une perspective de sécurité alimentaire. Ces principes directeurs de la sécurité alimentaire sont ensuite utilisés pour analyser, comparer et évaluer les droits territoriaux des Inuit du Nunavik et de l'Alaska, soit leurs droits se rapportant à l'accès, à la possession, à l'utilisation et à la gouvernance de la terre, du territoire et des ressources naturelles qui s'y trouvent. L'analyse comparée des régimes juridiques relatifs à l'accès des Inuit à leurs terres et leurs ressources traditionnelles, ainsi que leur participation à la gouvernance de ces terres et ressources, nous a permis de confirmer dans une large mesure notre hypothèse de départ, à savoir que l'approche communautaire pour le règlement des revendications territoriales des Inuit du Nunavik, fondée sur l'idée de la pérennité de la culture et des économies inuit, est généralement davantage compatible avec les exigences de la sécurité alimentaire que l'approche capitaliste adoptée aux fins de la résolution des revendications territoriales des peuples autochtones de l'Alaska. La thèse se termine sur des propositions de réforme du droit susceptibles d'accroître la sécurité alimentaire des Inuit.

Édouard, Roberson, 2008

Le développement inégal et la production des conditions de vie. Le cas des Inuit de l'Arctique canadien, Ph.D., Département de sociologie, Université Laval, Québec, Canada, 597p.

Résumé Cette étude vise à comprendre et à expliquer les manières dont les êtres humains, consciemment ou non, construisent leurs sociétés et transforment leurs conditions de vie. Les inégalités de développement lui servent de porte d'entrée. À l'aide de la méthode statistique et de la recherche documentaire, elle investigue empiriquement la morphologie sociale et l'histoire des régions inuit canadiennes afin de relever les principaux déterminants sociaux de l'amélioration relative des conditions de vie qui y a récemment eu lieu. Deux corpus de données ont été analysés. L'ouvrage comprend une analyse descriptive et quantitative qui brosse le portrait comparatif des quatre régions inuit, et une analyse qualitative qui approfondit l'étude du cas où les conditions de vie se sont révélées parmi les pires. Il élève les libertés instrumentales, la participation citoyenne et la rupture avec l'éthique de l'assistance au rang des conditions préalables du développement et en explore quelques uns déterminants sociaux.

Morin, Alexandre, 2008

Intégration sociale et problèmes sociaux chez les Inuit du Nunavut. Stratégies des Nunavumiuts à l'égard des possibilités et contraintes de la vie contemporaine, Ph.D., Département de sociologie, Université Laval, Québec, Canada, 333p.

Résumé La présente étude porte sur l'intégration des Inuits du Nunavut (Canada) à leur société : 1) les valeurs auxquelles ils adhèrent et les normes qui orientent leur comportement, 2) leurs occupations sociales et économiques, 3) leurs interactions sociales et d'entraide 4) et les moyens dont ils disposent pour l'ensemble de ces fins. Nous voulons notamment saisir la manière dont ils font face aux difficultés rencontrées, principalement celles associées à divers problèmes sociaux (suicide, violence, abus d'alcool, etc.)- Outre la sociologie de l'intégration sociale et des problèmes sociaux, la typologie de la rationalité de l'acteur (Boudon) et le concept de « fait social » (Durkheim) permettent de comprendre la logique d'action des individus, ainsi que les institutions sociales et phénomènes sociaux dans lesquels celle-ci s'inscrit. L'analyse statistique concerne certaines conditions de vie objectives (contexte structurel ou comportements) et subjectives (perceptions ou motivations) de l'ensemble des Nunavumiuts: population, logement, langue, scolarité, économie, santé, mobilité géographique, réseaux sociaux et participation sociale. De l'analyse des parcours de vie (entrevues) ressortent sept sociotypes d'intégration sociale synthétisés en trois modes sociointégrateurs prépondérants: la résilience, continuelle ou intermittente, lorsque les problèmes sociaux et autres obstacles entravent massivement l'intégration sociale; l'offre de soutien social, obligée ou délibérée, pour faire face à ces écueils, respectivement au niveau familial ou collectif; et la formulation ou l'accomplissement d'aspirations socioprofessionnelles, afin de s'épanouir au-delà de l'adversité. L'intégration sociale des Nunavumiuts serait notamment le fruit de diverses logiques d'action individuelles typiquement rationnelles, influencées par les institutions sociales et phénomènes sociaux que sont l'individualisme, le foisonnement des aspirations, le salariat, le technobureaucratisme économique, la famille, la solidarité sociale et l'identité ancestrale. Si quelques-uns de ces phénomènes sont issus ou associés à une société jadis principalement fondée sur les traditions, ils s'inscriraient cependant tous dans la modernité. Enfin, l'étude de la société inuite doit aussi s'effectuer en prenant en compte les facteurs contemporains et les traits sociologiques universels que partagent les Inuits avec les allochtones, afin de compléter les explications historiques et ethnoculturelles dominant la littérature sur les autochtones.

Shadian, Jessica, 2006

Reconceptualizing Sovereignty Through Indigenous Autonomy: A Case Study of Arctic Governance and the Inuit Circumpolar Conference, Ph.D., Faculty of Political Science and International Relations, University of Delaware, United-States, 465p.

Résumé This dissertation examines the role of the Inuit Circumpolar Conference (ICC) as a case study for the ways in which non-state actors are changing previous conceptions of sovereignty in the study of International Relations. This dissertation explores the ways in which sovereignty, as demarcated by a territorially bounded state, is becoming only one dimension of a new locus of sovereignty. Legitimate sovereignty has been transferred from the sole discretion of the state to the domain of existing non-state and emerging institutions. As an institution, the ICC has attained both Arctic domestic and international power and influence. Yet, its legitimacy is derived through an ongoing historical narrative of what it means to be 'indigenous' and 'Inuit' within international politics. The dissertation focuses on three different yet overlapping levels of analysis. Specifically, these levels are (1) the domestic-Inuit political identity construction in Canada, Greenland, and Alaska; (2) the Arctic regional-the ICC in relation to the Arctic Council and; (3) the international-UN, international legal discourse. The ICC has attained legitimacy in a changing global system by espousing a certain discourse based on a narrative of the collective history of the Inuit-the myth of the 'Arctic Inuit.' This myth, culminating with the Inuit as an Arctic indigenous transnational polity, has attained its authority and legitimacy through direct institutional ties to emerging international human rights discourse. The point is to illustrate how, in traversing all these levels of authority, the ICC has managed to make Inuit self-determination part of the very definition of sustainable development (Inuit stewardship over the Arctic); establish sustainable development as the dominant discourse of the Arctic; and ensure that sustainable development falls squarely under the broader issue of international human rights. In essence, this case study of the ICC demonstrates that, for 'the Inuit,' sovereignty is exercised not through their ability to achieve statehood or as an NGO or intergovernmental institution, but through the legitimacy of their myth-or collective history within the realm of global politics- providing one example of the constitutive relationship between non-state institutions and the making of global agendas.

Lamothe, Bernard, 2005

Le grand portage des Atikamekw de l'ère précolombienne au monde comtemporain. Conditions de vie, rapports communautaires et problèmes sociaux, Ph.D., Département de sociologie, Université Laval, Québec, Canada, 456p.

Résumé De très nombreuses études concluent que les problèmes sociaux sont plus fréquents là où les formes de solidarité et d'entraide sont fortement ébranlées. Or, les données disponibles à ce jour concernant les Atikamekw nous questionnent sur la possibilité du caractère pathologique de leurs conditions de vie. Il a donc été décidé d'aller observer de près ces problèmes sociaux et l'état de leurs réseaux de sociabilité. Il a été constaté que les Atikamekw ont préservé des formes évidentes de solidarité et d'entraide. Comment se fait-il alors que des problèmes sociaux se présentent avec une telle acuité dans ces trois réserves indiennes? Les données recueillies démontrent que les communautés atikamekw contiennent deux populations distinctes : d'une part, les gens instruits, détenant un emploi et pouvant compter sur des revenus décents et, d'autre part, les gens inactifs, ayant un faible niveau de scolarité et des revenus forts modestes. Ce sont ces derniers qui présentent le plus de problèmes sociaux, en dépit du fait qu'ils participent eux aussi, mais dans une moindre mesure, aux diverses formes de partage.et d'entraide. Ainsi, l'instruction, un emploi et des revenus décents paraissent les éléments moteur d'une meilleure intégration au monde moderne et d'une plus grande participation à la vie communautaire.

Parent, Geneviève, 2005

La contribution des accords de l'OMC à la sécurité alimentaire mondiale: L'exemple des produits agricoles issus des biotechnologies modernes, Ph.D., Faculté de droit, Université Laval, Québec, Canada, 507p.

Résumé L'objectif général de la présente thèse est de fournir une analyse critique du rôle potentiel des accords de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) dans l'atteinte de la sécurité alimentaire mondiale durable. Le concept de sécurité alimentaire retenu aux fins de cette thèse est celui déterminé lors du Sommet mondial de l'alimentation, tenu à Rome en 1996, auquel nous juxtaposons le concept de développement durable. L'objectif spécifique de cette thèse est d'analyser la contribution des accords de l'OMC à la production et à la circulation marchandes des produits agricoles issus des biotechnologies modernes (PAIBM) pour assurer la disponibilité des ces produits sur les marchés, au bénéfice d'une sécurité alimentaire qui soit durable. Le choix de nous attarder au choix des PAIBM nous permet de nous interroger sur la contribution des accords de l'OMC dans leurs aspects les plus modernes. Cette analyse s'effectue à deux niveaux : 1) la contribution qui émane des relations des règles de l'OMC entre elles (cohérence interne) et 2) celle qui ressort de l'intégration de ces normes dans un environnement plus vaste qui est celui du droit international public général (cohérence externe). Notre travail nous conduit à confirmer l'hypothèse de départ selon laquelle les accords de l'OMC contiennent certaines pistes de solution pour assurer la souplesse nécessaire à une production et une circulation de PAIBM qui se fasse au profit de la sécurité alimentaire. Ces pistes de solutions sont toutefois tenues. Elles doivent être consolidées et renforcées afin d'assurer que la sécurité alimentaire que les accords de l'OMC servent soit durable, sans quoi notre hypothèse de départ pourrait être réfutée par l'analyse des nouvelles versions des accords de l'OMC issus du cycle de négociations de Doha. L'OMC doit surtout tendre vers davantage de cohérence externe. Elle doit en effet prendre en compte plus efficacement des considérations autres que commerciales, de concert avec les accords environnementaux, afin d'assurer la durabilité de sa contribution à la sécurité alimentaire. Le concept de développement durable devrait servir d'assise à cette cohérence.

Chabot, Marcelle, 2001

De la production domestique au marché: l'économie contemporaine des familles inuit du Nunavik, Ph.D., Département de sociologie, Université Laval, Québec, Canada, 503p.

Résumé Cette étude s'intéresse aux transformations récentes des pratiques économiques des ménages inuit. Les comportements de consommation de ces derniers sont examinés dans le but de comprendre la rationalité qui fonde leurs actions. L'étude repose sur une estimation et une caractérisation de leurs transactions monétaires et non monétaires annuelles, dont les données sont tirées d'une enquête originale réalisée en 1995 auprès d'un échantillon de 47 ménages dans deux villages du Nunavik (Québec, Canada). L'analyse montre que l'économie vivrière conserve une place significative au plan social, culturel et économique, bien que la rnarchandisation de la vie quotidienne et la monétisation des ressources caractérisent aussi l'économie de ces ménages. De plus, les Inuit sont économiquement rationnels et appliquent couramment le calcul monétaire. Cependant les valeurs et normes traditionnelles influencent largement leurs pratiques de consommation. L'analyse permet de conclure que la société contemporaine au Nunavik, bien qu'elle participe au marché, ne peut être assimilée à la culture de consommation.

Martin, Thibault, 2001

Solidarités et intégration communautaire. Le projet Grande-Baleine et le relogement des Inuit de Kuujjuarapik à Umiujaq, Ph.D., Département de sociologie, Université Laval, Québec, Canada, 575p.

Résumé En 1986, un tiers de la population inuit du village de Kuujjuarapik (Nunavik) déménageait pour aller fonder le nouveau village d'Umiujaq. Dans cette thèse nous cherchons à comprendre comment une agrégation d'individu peut se transformer en une communauté intégrée. Pour répondre à cette question nous nous intéressons plus particulièrement au rôle joué par les solidarités dans l'intégration communautaire. L'hypothèse à la base de la thèse est qu'au lieu d'être antinomiques les deux formes de solidarités, telles que définies par la sociologie classique, réciprocité d'une part et solidarité associative d'autre part se complètent. L'analyse développée dans cette thèse suggère que l'existence de deux sources distinctes de solidarité permet à l'acteur social d'exercer un accès réflexif aux différentes sources de solidarité, ce qui favorise son intégration en tant qu'individu autonome au sein de la communauté. Par contre, le dysfonctionnement de l'une ou l'autre des solidarités ou l'incapacité du sujet d'avoir un accès réflexif aux solidarités a pour conséquence d'empêcher celui-ci de s'inscrire comme individu autonome dans la communauté.

Tremblay, Jean-François, 1999

Analyse structurale des relations entre les acteurs: Le cas des Atikamekw, des Montagnais et des gouvernements, Ph.D., Département de science politique, Université Laval, Québec, Canada, 351p.

Résumé Cette thèse s'intéresse aux questions relatives à l'autonomie gouvernementale en milieu autochtone sous l'angle d'une tentative originale de négociation ; soit celle concernant les nations atikamekw et montagnaise entre 1975 et 1995. Son objectif est de décrire, d'analyser et d'expliquer, à l'aide d'une approche structurale, les changements survenus dans les relations de pouvoir entre les acteurs autochtones et gouvernementaux durant cette période. La recherche accorde une attention toute particulière au rôle joué par le Conseil des Atikamekwet des Montagnais ( CM ) . Elle tente d'observer la position de pouvoir de cet organisme entre 1975 et 1995 et de juger de la nature des relations qu'il a su entretenir avec, d'un côté, les 12 communaurés qu'il représentait et, de l'autre, les gouvernements avec lesquels il négociait. En dernier lieu, la recherche aboutit à la présentation de facteurs explicatifs des problèmes qui ont mené à la dissolution du CAM.

 

Mémoires

Lévesque, Sébastien, 2014

Les inégalités sociales dans l’Inuit Nunangat - L’empreinte, le pic et la crevasse , M.A., Département de sociologie, Université Laval, Québec, Canada, 202p.

Résumé Ce mémoire de maîtrise vise à mesurer et interpréter les inégalités sociales entre les Inuit et les Allochtones de l’Inuit Nunangat, c’est-à-dire l’ensemble des régions inuit du Canada. À partir des données du recensement canadien de 2006, cette étude trace un portrait socioéconomique des populations inuit et allochtones de cet ensemble géographique et explore des voies d’explication de l’inégale distribution des ressources socialement convoitées entre ces deux groupes. Il en ressort que les ressources analysées, notamment le revenu et l’emploi, se distribuent de façon fortement différenciée entre les Inuit et les Allochtones. Il semblerait que, à l’instar du Sud, l’éducation joue un rôle crucial dans l’accès à l’emploi et au revenu. Si l’analyse des résultats suggère que des mécanismes caractéristiques aux sociétés occidentales structurent les inégalités dans le Nord, cette étude, à l’aide de la méthode sociohistorique, insiste sur les processus historiques dans lesquels les inégalités sociales contemporaines de l’Arctique s’enracinent.

Therrien, Aude, 2013

Logement social au Nunavik: Participation et autonomie des acteurs régionaux, M. A. Département de science politique, Faculté des sciences sociales, Université Laval, Québec, Canada, 178p.

Résumé Ce mémoire a pour objet deux politiques de logement social au Nunavik : l’Entente concernant la mise en oeuvre de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois en matière de logement au Nunavik et le Règlement sur les conditions de location des logements à loyer modique au Nunavik. Plus particulièrement, l’auteure étudie la participation des acteurs régionaux à l’élaboration et à la mise en oeuvre des ces deux politiques ainsi que l’autonomie dont ils ont fait bénéficié dans le cadre de cette participation. L’étude tend à montrer que les acteurs régionaux, s’ils ont participé, n’ont, dans la majorité des cas, qu’une autonomie partielle, car le gouvernement fédéral canadien et le gouvernement québécois se gardent le pouvoir de réviser la plupart des décisions prises par les acteurs régionaux.

Deslauriers, Mélanie, 2011

La situation socio-économique des résidants des collectivités des Premières Nations et des collectivités environnantes du Québec: impacts des facteurs de contexte et des facteurs individuels., Département de sociologie, Faculté des Arts et des Sciences, Université de Montréal, Montréal, Canada, 189p.

Résumé Cette recherche se penche sur l’impact des facteurs de contexte et des facteurs individuels sur les conditions socioéconomiques des résidants des collectivités des Premières Nations du Québec et des résidants des communautés situées à proximité. Des régressions logistiques sur les données censitaires de 2001 ont été réalisées afin de répondre aux questions d’étude. Quatre dimensions, inspirées de l’indice de bien-être (IBC), ont été étudiées : l’activité, le logement, le revenu et la scolarité. Les résultats de recherche montrent que les deux types de facteurs contribuent à l’explication des inégalités sociales. Plus spécifiquement, les inégalités scolaires apparaissent principalement déterminées par les facteurs de contexte bien que les facteurs individuels, tel que l’âge et le genre, soient aussi déterminants. Ces dernières surviennent en amont des inégalités d’emploi et de revenu et expliquent celles-ci. De plus, les inégalités relatives au logement sont expliquées par l’emplacement spatial et le type de communauté de résidence. Par ailleurs, l’ethnicité des répondants ne joue pas un rôle de premier plan dans l’explication des disparités observées, une fois les autres caractéristiques contrôlées, ce qui ne signifie pas qu’il n’existe pas d’inégalités entre Amérindien et non-Amérindien. En fait, des chances différenciées persistent lorsque les autres caractéristiques sont contrôlées. Ainsi, les résultats mettent en évidence l’utilité de déplacer le point focal de la recherche quantitative sur les conditions autochtones du principal fait d’être Amérindien ou non vers un éventail plus large de déterminants.

Bélisimbi, Félicité, 2008

Les déterminants des conditions de vie des Inuit du Nunavik. Le rôle de l'éducation, M.A., Département de sociologie, Université Laval, Québec, Canada, 169p.

Résumé Ce mémoire analyse les déterminants des conditions de vie des Inuit du Nunavik. De façon particulière, l'accent est mis sur la contribution de l'éducation sur les comportements économiques. Les résultats montrent que l'éducation influence relativement la distribution des emplois et des revenus mais, d'autres facteurs tels que les caractéristiques du marché du travail ainsi que les caractéristiques individuelles influenceraient considérablement les activitéssur le marché du travail. À la lueur des résultats obtenus, il semblerait que l'applicabilité des théories existantes sur les déterminants des emplois et des revenus dépende du contexte dans lequel elles sont appliquées. Finalement, les résultats indiquent aussi que l'éducation contribue à l'élévation du niveau de vie des Inuit en contribuant à la poursuite des activités traditionnelles et en influençant le contrôle des naissances.

Bouchard, Jérôme, 2007

L'épreuve de la modernité: Les représentations de l'identité inuite comtemporaine et l'élaboration du gouvernement régional du Nunavik., M.A., Département d'anthropologie, Université Laval, Québec, Canada, 119p.

Résumé Ce mémoire explore la construction de l'identité collective inuit dans un contexte de négociations et de consultations en vue de la création prochaine d'un gouvernement régional au Nunavik (Québec arctique). Nos données proviennent principalement d'entrevues, réalisées lors de recherches de terrain dans les villages nordiques de Kuujjuaq et Quaqtaq à l'hiver 2006, et du dépouillement des transcriptions d'audiences publiques tenues dans le cadre de la Commission du Nunavik. Leur analyse a permis de dégager les principales représentations de l'identité inuit contemporaine recensées autant dans les discours officiels des leaders politiques régionaux que parmi ceux, plus informels, de la population locale. En plus de révéler les caractéristiques propres à chacun de ces discours, la mise en parallèle de l'affirmation identitaire permet de rendre compte à la fois de leur complémentarité, de leur interconnexion ainsi que des dynamiques participant au processus de construction identitaire.

Auclair, Rémy, 2003

Des ordres sociaux: marché et réciprocité dans l'Arctique, M.A., Département de sociologie, Université Laval, Québec, Canada, 145p.

Résumé Ce mémoire s'intéresse au changement social au sein de la société inuit à travers un cas d'étude précis: l'approvisionnement alimentaire des ménages. Le champ d'observation est l'Arctique nord-américain. Les données de cette étude proviennent, d'une part, de la littérature portant sur les Inuit et, d'autre part, d'une enquête sur échantillon probabiliste intitulée Households food supply networks in the circumpolar Arctic, dont le questionnaire a été administré dans quatre régions de l'Arctique au cours des années 2000 et 2001. L'analyse de l'ensemble de ces données révèle que le recours au don et au marché sont deux pratiques contribuant au processus d'approvisionnement alimentaire des ménages inuit. Mais cette importance relative du don ne suffit pas cependant à assurer l'essentiel de l'approvisionnement alimentaire des ménages inuit; pour cela, ceux-ci doivent désormais compter sur le marché. Le regard sociologique nous a permis de constater que la société inuit participe encore à une reproduction sociétale d'ordre culturel, mais il semble que l'ordre économique exerce maintenant sur la société un ascendant important.

Morin, Alexandre, 2001

Rationalité et lien social chez les dirigeants d'entreprise du Groenland: modernité, néo-libéralisme et capitalisme, M.A., Département de sociologie, Université Laval, Québec, Canada, 161p.

Résumé Ce mémoire porte sur la rationalité des dirigeants d'entreprise du Groenland. L'analyse est basée sur des entrevues effectuées auprès des acteurs de l'industrie alimentaire. Les valeurs préconisées dans le discours dominant révèlent une idéologie capitaliste et néo-libérale. Entre autres, l'intervention de l'État dans l'économie est vue comme un obstacle au développement économique, tant chez les dirigeants d'entreprise du secteur gouvernemental que privé. Il en découle un lien social typiquement moderne, compte tenu que les actions des individus sont motivées rationnellement vers une quête de rentabilité qui importe avant toute chose. Ainsi, la social-démocratie (nivellement des conditions de vie par l'État) et certaines valeurs traditionnelles (nourriture inuite de l'époque nomade) sont moins considérées, car elles ne favorisent pas la profitabilité. Cette logique d'action résulte de transformations sociohistoriques données, où la pénétration du capitalisme dans les rapports sociaux a modernisé le Groenland depuis sa colonisation par les Danois.

St-Pierre, Dominique, 2001

Hermes et Sila. Le fonctionnement de l'échange alimentaire sur la Côte nord du Labrador, M.A., Département de sociologie, Université Laval, Québec, Canada, 141p.

Résumé Le présent mémoire décrit l'articulation entre le système de l'échange par le don et le système d'échange marchand capitaliste au sein d'une société donnée. Le cas à l'étude est celui de l'échange alimentaire sur la Côte nord du Labrador. À l'aide de techniques d'enquêtes par entrevues semi-dirigées et par questionnaires, les données furent recueillies dans deux communautés de la région à l'étude. L'analyse des résultats permet de voir que diverses formes d'échange alimentaire (don, troc, emprunt, prêt, achat, vente) utilisent des réseaux sociaux variés de manière complémentaire. La complémentarité du don et de l'échange marchand capitaliste existe lorsque les individus ont les moyens, financiers ou sociaux, d'utiliser les deux systèmes; sinon il y a exclusion d'un des systèmes. En cas d'exclusion d'un système d'échange alimentaire, l'autre système permet à l'individu exclu de maintenir un approvisionnement. Le recours à l'un ou l'autre système alternativement, ou aux deux systèmes simultanément, assurerait la survie individuelle et la cohésion sociale.

ACTUALITÉS

Lancement du concours des bourses de la Chaire Louis-Edmond Hamelin
La Chaire Louis-Edmond Hamelin de recherche nordique en sciences sociales annonce la tenue de son concours de bourse d’excellence, de bourse de fin de rédaction et de subvention à la mobilité pour activités de recherche pour les étudiants inscrits à la maîtrise ou au doctorat. Les dossiers doivent être déposés au plus tard le 21 novembre 2014. Les conditions d'admissibilité ainsi que les modalités d'inscription sont disponibles sur le site de la chaire.


Les inégalités sociales dans l'Inuit Nunangat - L'empreinte, le pic et la crevasse
Sébastien Lévesque,
étudiant en sociologie dirigé par Gérard Duhaime, a récemment effectué le dépôt final de son mémoire de maîtrise. Intitulé Les inégalités sociales dans l'Inuit Nunangat - L'empreinte, le pic et la crevasse, le mémoire présente une comparaison des principales caractéristiques socio-économiques des résidents de l'Inuit Nunangat et démontre les inégalités systémiques entre Inuit et non autochtones.


Portrait économique du Nunavik
En collaboration avec la Chaire, Mme Véronique Robichaud prépare actuellement une mise à jour du Portrait économique du Nunavik. Le rapport de recherche est attendu à la fin de l'année académique 2014-2015.


Nouvelle stagiaire
La Chaire accueille cet automne Mme Youdeline Joseph Chérizard, étudiante à l'École doctorale des sciences sociales et humaines de l'Université d'État d'Haiti. Mme Joseph Chérizard s'intéresse aux politiques publiques et aux dispositions institutionnelles servant à assurer la sécurité publique et, en l'absence de telles politques, aux mécanismes sociaux assumant les mêmes fonctions. Nous lui souhaitons un excellent séjour parmi nous.


Perception autochtone de la pauvreté
À l’occasion de la réunion annuelle du Projet de recherche-action sur la pauvreté des Premières nations (PRAP), Jeff Denis (McMaster U.), David Newhouse (Trent U.) et Gérard Duhaime ont mis en commun le fruit de leurs recherches sur la conception autochtone de la pauvreté. Ces échanges se poursuivront et devraient déboucher sur la production d’un article scientifique. Claire Bauler a participé à la recherche sur ce sujet.