SLiCA

www.arcticlivingconditions.org

The Survey of Living Conditions in the Arctic (SLiCA) is a project of international scope regarding the objective and subjective living conditions of the Inuit, Saami and Chukchi peoples. Launched in 1997 on the initiative of the statistics office of Greenland, the project brings together researchers and aboriginal associations of other Arctic regions: Alaska; the Northern regions of Norway, Sweden and Finland; the North-west and Far-eastern regions of the Russian Federation. The project was launched in Canada in 1998 under the direction of Professor Gérard Duhaime, with the close collaboration of the national and regional Inuit organizations and Professor Heather Myers of the University of Northern British Columbia, and with the long-term financial support of the Social Sciences and Humanities Research Council of Canada.

SLiCA is based on an international questionnaire, adjusted to the specificities of each participating region. At the request of the Canadian Inuit organizations, and thanks to the openness of Statistics Canada, the Canadian questionnaire was completely included in the Aboriginal Peoples Survey, of which it formed the Arctic Supplement as from 2001. Thus Canada became the first country participating in SLiCA to obtain results, as it was the only one with such an extensive probability sampling. The Survey was repeated in 2006 by Statistics Canada. Canada is also the only participating country to have at least two rigorously comparable sets of data.

SLiCA sought to measure the objective but also the subjective living conditions of the peoples concerned namely to solve the seeming enigma of their desire to remain in their regions despite sometimes very difficult physical conditions. The survey gave rise to developments in the theories and methodologies, and also improved the empirical comprehension of life in the Arctic. 
 

NEWS

CONFÉRENCE D'ÉTIENNE CANTIN À L'ACFAS
Lors du congrès de l'ACFAS, tenu du 27 au 31 mai dernier à l'Université du Québec en Outaouais, Étienne Cantin, étudiant au doctorat en sociologie et membre de la chaire, a donné une conférence intitulée " Les stratégies d'adaptation comme mise à distance du stigmate de la pauvreté". Le résumé de la conférence peut être consulté ici


PRÉSENCE DE LA CHAIRE AU COLLOQUE ÉTUDIANT DU CÉLAT
Le 9 mai dernier, le CÉLAT a tenu son Colloque interuniversitaire étudiant sous le thème Nature, Technique, Culture. Laïsa Pivert, étudiante au doctorat de la chaire, a pu y faire une présentation ramenant la culture à son rôle fondamental, à savoir un mode de régulation de nos pratiques et un mode de reproduction de la société. 


BIBLIOGRAPHIE SUR LES AÎNÉS DU NUNAVIK
Ce document de référence, réalisé à la demande de l'Administration régionale Kativik (ARK), couvre les annnées 1992 à 2012. Il contient de nombreuses références sur la santé, l'éducation, la culture, le savoir traditionnel, etc. Il contient aussi des résumés ou des notes explicatives sur les ouvrages cités. Il peut être consulté ici. 


LA CHRONIQUE RADIO TEUEIKANISS: DÉCOUVRIR LA LANGUE ET LA CULTURE INNUE
Le 30 mai prochain, dans le cadre de l'ACFAS, Nadine Boucher, une étudiante au doctorat de la chaire, présentera une chronique radio qu’elle a initiée en 2018 sur les ondes de CKRL (89,1) à Québec. Nommée Teueikaniss (« petit tambour » en langue innue), cette chronique permet de faire connaître davantage la langue et la culture innue à la population allochtone. Le résumé de la conférence est disponible ici. 


STAGE POSTDOCTORAL
La Chaire de recherche du Canada sur la condition autochtone comparée offre un stage postdoctoral dans le domaine des statistiques sociales appliquées à l’Arctique circumpolaire. En collaboration avec le titulaire de la chaire, la boursière ou le boursier devra réaliser une recherche concernant la distribution de la richesse dans les régions arctiques. Le stage est d’une durée minimale et maximale de 12 à 18 mois, débutant au plus tard le premier septembre 2019. De plus amples informations sont disponibles en français ou en anglais.