Issues and Objectives


The Chair's scientific programme is articulated around two major issues of human development in aboriginal communities in the Arctic: 1) regional disparities; 2) social inequality and poverty. It seeks to understand the social origins, the workings and the consequences of these phenomena by centering its theoretical approach on a humanistic vision of development.

The Chair's scientific programme therefore has as its objectives: 1) to describe, analyze and interpret the living conditions of the modern Arctic communities and of the aboriginal people and their transformations through comparative research at the circumpolar and regional level; 2) to delve deeper into the relationships between the economic condition of the residents of the Arctic and their capacity to increase their control over their own fate primarily on an individual and social level; 3) to participate in the collective debate and the formulation of public policies by making its knowledge public through publications, conferences, research reports produced in layman's language and widely distributed, and sustained participation in the public debate on the international, national and regional level.

The work that the Chair's team proposes to undertake aims to solve certain current enigmas relative to the development of the circumpolar Arctic: Why is it that, in several regions, economic growth does not result in the communities increasing their control over their own fate? What is the cause of these disparities in the economic and human development of the circumpolar regions? What is the cause of the uneven distribution of wealth, the economic and social stratification, and poverty? What are the social forces in play that crystallizes them? How are they reproduced, or modified? Why is it that, in several regions, human development does not occur at the same pace as economic development? Why is it that economic development produces poverty and exclusion? What are the factors and processes involved? What are the consequences of these disparities and inequality on the circumpolar, regional and familial level, namely on the collective and individual capacity to control their own fate?
 

NEWS

BOURSES POSTDOCTORALES BANTING
Le programme de bourses postdoctorales Banting est ouvert aux candidats canadiens et aux candidats étrangers qui ont récemment obtenu un doctorat (ou l'équivalent) ou un diplôme de professionnel de la santé. Les bourses s’élèvent à 70 000 $ par année, pour une durée de deux ans. La date limite interne à l’Université Laval pour soumettre sa candidature est le 8 août 2017. Seuls les dossiers acheminés au plus tard à cette date et recommandés par le comité d’experts recevront une lettre d’appui de l’Université Laval.  


NOUVEAU MÉMOIRE
Claire Bauler, étudiante en sociologie dirigée par Gérard Duhaime, a récemment effectué le dépôt final de son mémoire de maîtrise. Intitulé Nourrir la communauté. Analyse du lien social dans deux cuisines du Nunavik, le mémoire montre que les cuisines collectives peuvent être analysées comme une stratégie de lutte contre l'insécurité alimentaire, mais également comme un lieu de rassemblement, d'échanges, d'apprentissages et de partage d'expériences entre les membres qui y participent.


IASSA A UN NOUVEAU PRÉSIDENT
M. Andrey Petrov, professeur associé en sciences sociales et responsable du Arctic Center à l'University of Northern Iowa aux États-Unis, est devenu récemment le nouveau président de l'International Arctic Social Sciences Association (IASSA). Sous sa présidence, la prochaine édition de l'International Congress of Arctic Social Sciences (ICASS X), aura lieu en Russie, le pays natal de M. Petrov, à la Northern (Arctic) Federal University à Arkhangelsk.

 


ICASS IX: LA CHAIRE REPRÉSENTÉE
À l'occasion du neuvième International Congress of Arctic Social Sciences (ICASS) qui se tenait du 8 au 12 juin 2017 à Umea en Suède, Gérard Duhaime a présenté l'étude sur les inégalités sociales et économiques dans l'Arctique circumpolaire réalisée dans le cadre d'ECONOR III, Sébastien Lévesque a exposé les résultats de l'enquête sur le coût de la vie au Nunavik conduite par des chercheurs de la chaire, et Marileine Barbeau a partagé les résultats préliminaires de son mémoire portant sur les politiques de logement au Nunavik. 
 


NORTHERN POLITICAL ECONOMY SYMPOSIUM 2017
L’Université du Lapland lance un deuxième appel à propositions pour un symposium qui aura lieu à Loma-Vietonen (Yli-Tornio), près de Rovaniemi (Finlande) les 26 et 27 septembre 2017. Ce symposium portera sur les politiques qui affectent la vie en Arctique, et à la vie en Arctique en tant qu’objet politique. La date limite pour soumettre une proposition est le 31 juillet 2017.De plus amples informations sont disponibles sur le site internet du symposium.